Forum Psycho de la fac de Nimes

Forum où on peut trouver les cours, et en discuter :)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Modeles cognitifs de l'information persuasive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mc Loose

avatar

Nombre de messages : 84
Age : 29
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Modeles cognitifs de l'information persuasive   Sam 21 Avr - 16:39

Premiérement: les facteurs liés à l'individu.

L'implication:


Un individu impliqué est plus disposé a faire un traitement systématique.
On vérifie cela avec une petite experience (je n'ai pas le nom de l'auteur):
un étudiant va chercher à passer devant les gens à la photocopieuse de son université.
Il prétendra avoir 5 photocopies à faire dans un premier temps (peu d'implication), puis ensuite il demandera à passer devant pour 25 photocopies (forte implication du sujet).
Il donnera deux types de justifiactions: dans un premier temps, il dira "Je suis extremmement pressé" et dans un second temps il donnera une raison qui ne justifie rien :"Je dois faire des photocopies".

On remarque alors que lors des situations peu implicantes, l'individu ne va pas se centrer sur la justification donnée alors que pour les situations implicantes une justification est requise, l'argument "je dois faire des copies" entraine un refus de la part du sujet.
Cela reste bien logique.


Le besoin de connaissance.

Un individu qui a un besoin de connaissance élevée (étudiant, chercheur...) va plus facilement s'engager à un traitement systématique que les autres.

Ceci dit il reste beaucoup de points encore inexplorés/
Par exemple, on peut concidérer la problématique de l'information persuasive avec le poids des stéréotypes et des préjugés.

Ce sont deux concepts qui sont fondamentales dans la représentation qu'on a de l'autre.
Les steréotypes et préjugés font partie de l'histoire du sujet, nous ne devons pas les oublier.
Nous ne réagissons pas à autrui tel qu'il est, mais plus à la façon dont on se le représente avec nos stereotypes et autres facteurs personnels voir collectifs.

On va avoir aussi le poids psycho sémantique des mots qui donne l'effet "halo". Tel ou tel mot peut éveiller une raisonnace symbolique, l'utilisation de tel ou tel terme témoigne souvent de position idéologique et de la relation que l''emetteur entretient avec le message en lui même.

Il n'y a qu'a voir les concéquences de l'emploi du nom d'un certain outil de chantier par un homme politique pour se rendre compte du pouvoir des mots.

Asch a travaillé sur le poids des mots en 1946. Selon lui, tout les traits d'un message n'ont pas la même pondération car certain jouent un rôle central dans 'interprétation où la compréhension d'un message.
L'exemple est celui des deux listes d'adjectifs identiques à l'exception d'un mot, qui est dans la liste A "chaleureux" et dan la liste B "froid".
(On l'a vu en TD et même l'an dernier).


Le non-verbal de Kleinke en 1977

Le non verbal a aussi son importance: le regard par exemple ne doit pas être négligé.
La preuve avec une éxperience: une jeune femme devait formuler un requête pour un don d 'argent en faveur de telle association.
Elle formulait la demande selon deux modalités: soit elle regardait dans les yeux les sujets au moment de la demande, soit elle détournait le regard.
On remarque alors un effet positif du regard lors de la demande d 'argent: avec regard on obtient 65% de don, contre 25 % sans le regard.

_________________
le langaj sms rd iletré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Modeles cognitifs de l'information persuasive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EURORDIS- Bulletin d'Information de Juin 2009
» lettre d'information (ACTA- Gironde) : contre la corrida...
» Information pour installer une thermométre.
» [Paris] Samedi 13 Février : stand d'information L214
» Ovni usa www.ovnis-usa.com information ou désinformation?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Psycho de la fac de Nimes :: Cours Magistraux :: Psychologie Sociale, CM-
Sauter vers: